Les activités du LIM — réflexion, communication, expérimentation — sont centrées sur le management des hommes. Elles visent à proposer des pistes d’innovation managériale, tenant compte notamment des changements culturels générés par les TIC, à partir d’une réflexion articulée autour de deux axes.

 

LA RÉGÉNÉRATION DES VOIES DE PROFESSIONNALISATION DES MANAGERS

Les managers sont fortement mis à contribution pour obtenir un accroissement substantiel de la performance opérationnelle. Ils se vivent de plus en plus comme de simples rouages d’un système, alors qu’ils ressentent la nécessité de renforcer la relation avec leurs collaborateurs. Ils se disent insuffisamment formés pour assumer la dimension relationnelle de leur responsabilité et répondre aux enjeux de motivation des équipes… À côté de l'offre de formation permanente traditionnelle, l’entreprise doit aujourd’hui mettre en œuvre des modalités alternatives de professionnalisation. De son côté, l’enseignement supérieur doit mieux préparer les étudiants à leurs futures responsabilités de management des personnes.

 

LA MISE EN ŒUVRE DU MANAGEMENT PAR LE PLAISIR

La notion de plaisir est quasi absente du discours managérial, sur le fond et dans la forme, du sommet jusqu’au management de proximité. Elle est de ce fait très mal intégrée dans l’activation des grands leviers du management. Pourtant, le plaisir est à la fois un moteur de la motivation au travail, un déterminant du niveau d’engagement des acteurs et un indicateur fort de l’état de santé de l’entreprise.

L’entreprise peut mieux articuler plaisir et réussite individuelle et collective en plaçant le plaisir au centre d’un référentiel utilisé à tous les niveaux de la ligne managériale.

 

LA CARTOGRAPHIE DES MOTIVATIONS DES SALARIÉS

L’importance que revêt l’enjeu de motivation des salariés implique de mieux connaître les ressorts qui les animent et les freins qui minorent leur engagement. Les entreprises doivent se doter des moyens (méthodes et outils) leur permettant de connaître précisément l’état des motivations de leurs collaborateurs et leur vécu du management qui s’applique à eux. C’est en s’appuyant notamment sur une cartographie de ces phénomènes que l’entreprise peut s’emparer méthodiquement de cet enjeu et faire évoluer positivement sa culture managériale.

 

 

Laboratoire d′innovation managériale © | 2017

 Manager par le plaisir et Management par le plaisir
sont des marques déposées